Besoin d’aide ? Need Help ? | 04 93 74 62 31 | 06 81 61 11 99 contact@helpartisan.com
Sélectionner une page

La pression de l’eau que vous recevez est-elle beaucoup trop grande ? Attention, cela peut résulter en des coups de bélier et conduire à la rupture d’une canalisation dans votre installation à Biot. Pour vous épargner de tels désagréments, vous devez songer à la mise en place d’un réducteur de pression, appelez un plombier Biot pour vous aider.

Comme le suggère son nom, ce dispositif permet de réduire la pression de l’eau qui provient du réseau d’alimentation générale. Votre plombier Biot vous conseillera peut-être également de faire installer un réducteur d’eau si vous êtes intéressé par un système de récupération d’eau de pluie.

Le réducteur de pression : tout ce qu’il y a à savoir

Comment savoir que vous avez besoin d’un réducteur de pression ? Percevez-vous comme des claquements dans vos canalisations quand vous fermez vos robinets ? Si tel est le cas, vous avez sans doute besoin d’un tel dispositif. N’hésitez pas à faire venir un plombier Biot pour qu’il confirme qu’une pression trop importante du réseau est bel et bien à l’origine du problème. Quoi qu’il en soit, même si ce n’est pas le cas, vous avez tout intérêt à préserver vos canalisations afin qu’elles ne se détériorent pas.

Où s’installe un réducteur de pression ? À l’image du surpresseur, le réducteur de pression s’installe après le compteur d’eau et le clapet anti retour. Au moment de l’achat, vous aurez le choix entre deux sortes de réducteurs de pression. On en trouve certains qui vous garantiront une pression constante, tandis que d’autres, équipés d’un manomètre, vous donnent la possibilité de choisir et de régler la pression souhaitée. Le réducteur d’eau se constitue d’un obturateur qui se ferme au contact de l’eau pour amener la pression au niveau désiré.

Si vous estimez que l’installation d’un réducteur de pression à Biot s’impose dans votre habitation, contactez au plus vite un plombier de confiance pour des travaux rapides et efficaces.