Salle de bain

Une femme d’origine indienne à New York accusée d’avoir jeté un nouveau-né par la fenêtre d’une salle de bain


Une femme de 23 ans d’origine indienne vivant aux États-Unis a été accusée d’avoir jeté un nouveau-né par la fenêtre d’une salle de bain et le petit garçon a été grièvement blessé, selon un rapport des médias. L’état du bébé est maintenant critique et la mère a été arrêtée pour tentative de meurtre.

Selon le New York Post, Sabita Dookram, une résidente du Queens à New York, a donné naissance à un garçon samedi en prenant une douche. Après la naissance, elle a paniqué et ne savait pas quoi faire du bébé. Après quoi, elle l’aurait jeté par une fenêtre de plus de cinq mètres de haut. Le bébé a ensuite atterri dans une allée près du conteneur. Le garçon a subi de nombreuses blessures dues à la chute, notamment des saignements dans le cerveau, un gonflement du cerveau, une fracture du crâne et d’autres. Les voisins de Dookram ont retrouvé le bébé blessé dimanche matin et ont continué d’informer la police.

Lire aussi: Une femme groupée pour une fête d’anniversaire conviviale à Hyderabad

La mère a jeté le bébé par la fenêtre et a dormi

Pendant ce temps, Dookram nettoya l’évier, prit une douche et alla se coucher. «J’ai eu un bébé quelque part. Je suis allé aux toilettes et l’enfant a sauté hors de moi », a déclaré Dookram à la police. Elle a ajouté: «Je ne savais pas quoi faire, je suis désolée. J’ai paniqué et me suis jeté par la fenêtre de la salle de bain. Je n’ai pas vérifié le bébé. J’ai mis mes vêtements dans le panier à linge de la salle de bain, j’ai pris une douche et je suis allé me ​​coucher. “ Elle a également admis avoir coupé le cordon ombilical avec une paire de ciseaux de la salle de bain.

Le nourrisson est actuellement soigné dans un hôpital pour enfants de New York. Il a été immédiatement mis sur un ventilateur et se bat toujours pour sa vie.

Lire aussi: Vidéo virale: Une femme entre dans l’aile de l’avion après s’être plainte d’avoir “ trop chaud ”

«Pendant ce temps, elle a jeté le bébé hors de l’amener par une fenêtre de plus de 1,50 mètre de haut» et l’a laissé «nu sur le sol pendant plusieurs heures», a déclaré la procureure adjointe du district, Melissa Kelly, en préconisant une caution de 50 000 $ devant le tribunal. Le procureur a affirmé que Dookram avait fait aux policiers “de nombreuses déclarations contradictoires” pour dissimuler son crime. «Elle est capable de faire sa lessive. Il est capable de nettoyer la salle de bain … tant que le bébé pleure », a déclaré Kelly, ajoutant que les autorités ont une surveillance vidéo« où nous pouvons entendre le bébé pleurer ».

Lire plus d’histoires de Ria Das