Chevilly Larue

Le plombier de Chevilly Larue

31 mai 2018 | no responses | 255

Quelles sont les diverses étapes effectuées par le plombier de Chevilly Larue pour poser une vasque sur un plan de toilette?

Équipement indispensable utilisé par le plombier de Chevilly Larue :

Un coupe-tube, un coude fileté mâle, des tubes, un fer ou chalumeau à braser, le kit d’assemblage du plan de toilette, un niveau à bulle, un cutter, des cales, des serre-joints, une perceuse, des vis, une règle, un feutre (ou crayon), une carrelette, des clous, de la colle, un marteau, des cales en produit caoutchouteux, du mastic, des caches en bois, des clés, une sangle.

Les étapes de montage réalisées par le plombier de Chevilly Larue pour poser une vasque

  1. Libéré des tuyauteries d’approvisionnement en eau et du système de raccord du siphon au tuyau d’évacuation, l’évier doit être démonté d’un seul bloc. Les 2 consoles d’origine qui sont fixées au mur seront réutilisées.
  2. A la place d’une scie à métaux, prenez plutôt, un coupe-tuyau dans le but d’amener les tubes la longueur voulue. Les déchets métalliques ne généreront pas un risque d’abîmer les clapets des robinets ou les appuis en céramique des mitigeurs.
  3. Soudez un coude fileté (mâle) à toutes les extrémités des tubes. Maintenez le coude à l’horizontale dans le but de braser les éléments qui doivent être fixés. Puis enlevez la vieille peinture et bien nettoyer avec de l’abrasif.
  4. L’assemblage des robinets d’arrêt « 1/4 de tour » permettra de remettre l’implantation en eau. En évitant d’embêter pendant de nombreuses heures les occupants de la maison. Faire une purge de l’installation en mettant un récipient sous le robinet de purge.
  5. Fixés le dessous du plateau par vis, 2 pieds métalliques permettent de soutenir le plan de toilette qui se trouve à l’avant. Des cales de différentes tailles permettront de mettre à niveau l’ensemble qui est en appui sur les consoles qui sont fixées au mur à l’arrière.
  6. L’assemblage du bandeau peut se faire en gardant en place l’ensemble en se servant des serre-joints. Perforez des avant-trous (diamètre 3) puis, maintenir avec des vis de diamètre 4,5 et de longueur 40. Faire attention à l’équerrage.
  7. Le modèle de la vasque est souvent dessiné sur l’emballage ou sur une feuille à part. Dessinez un trait au milieu du dessin qui est sur le carton. Cet axe sera aligné avec l’axe tracé sur le plan de travail de bois. Puis, bien centrer la vasque dans le sens de la largeur et par rapport à la distance avec le mur (profondeur).
  8. Dans le but de créer un déport à l’intérieur de la céramique dure… Il sera facile de mettre en œuvre en utilisant une carrelette en faisant des entailles le plus proche possible (et parallèles). En s’arrêtant sur le trait de feutre (ou crayon) du dessin, ensuite, cassez ces petites lamelles de céramique.
  9. La vasque est posée « à blanc » dans le but de la présenter. Puis de positionner le mélangeur pour repérer précisément sa position sur les carreaux de céramique. L’intérieur de la rosace d’appui est par la suite dessiné sur le carreau de céramique.
  10. Les carreaux de céramique étant percés dans le but de permettre l’accès des flexibles et des gougeons (vis) de fixage. Puis, reportez la position du mélangeur sur le plan de travail et perforez avec scie cloche spéciale pour le bois.
  11. Des profilés en alu-brossé ornent les chants des carreaux de céramique. Les profilés seront fixés à leur place par des petits clous ou de la colle, dans le but de ne pas avoir de glissement du dallage du pourtour au moment du collage.
  12. La mise en place de joints des carreaux sera faite 24 h à la suite de la pose pour permettre une bonne fixation de carreaux. Dans le but d’avoir un produit qui se confonde avec la teinte des carreaux de céramique, sa couleur grise sera assombrie en ajoutant un petit peu de colorant noir spécial joint de carrelage.
  13. Dans le but de ne pas avoir le contact de la porcelaine de la vasque sur le dallage… Faites reposer la vasque sur 3 cales en produit caoutchouteux dur de 1 millimètre d’épaisseur (dispositif d’étanchéité de clapet). Elles seront ensuite noyées avec le mastic d’herméticité qui est entre les deux éléments.
  14. Faites attention que les flexibles d’approvisionnement en eau aient la même courbe. Celui d’eau chaude sera marqué avec une touche de vernis à ongles. Le siphon sera assemblé et fixé à la suite de la mise en place du cache-tubes.
  15. Tous les tuyaux seront derrière une façade décorative en bois amovible. Une tablette taillée à l’intérieur un carreau de céramique se logera à l’intérieur de la fente du bas. Le tube d’évacuation passera au travers du panneau supérieur.
  16. Parfaitement lisse, le siphon en laiton chromé sera serré avec une clé à sangle. Une clé normale (multiprises) entrainerait des détériorations. La rosace qui permet une belle finition garantira une liaison parfaite entre le tube de vidange et la colonne de décoration.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *