Bagnolet

Plombier sur Bagnolet

31 mai 2018 | no responses | 190

Comment incorporer la plomberie dans la décoration ? C’est souvent un casse-tête pour les décorateurs, mais il y a toujours une solution… Si vous habitez Bagnolet et ses environs, nos plombiers seront très attentifs à vos problèmes d’esthétiques.

Un exemple de pose de plomberie à Bagnolet :

Prenons l’exemple d’une colonne de soixante-huit centimètres de haut, de vingt centimètres en largeur et onze centimètres de profondeur. Cette fausse colonne permettant de cacher les tuyaux est faite en panneaux d’aggloméré CTB-H de dix-huit millimètre. Des agrafes métalliques, que l’on utilise en literie dans le but de faire l’installation des cadres de lit en bois. Elles eront utilisées dans le but de fixer ce décor. La part femelle de cette agrafe est fixée sur le mur, la part mâle s’intègre en face sur chacun des bords du plan de toilette. Ce montage une fois réuni demeurera amovible en soulevant facilement l’ensemble, pour des besoins de vérifications ou de fuites.

La face avant de la colonne décorative est composée de 2 morceaux de tailles inégales. Le plus petit de 20 centimètres s’intègre dans le bas, le grand de 47 centimètres va en haut. Il y a un jour de 10 millimètre qui reste entre les 2 panneaux. Il permettra de passer un carreau de céramique. En surplus, ce carreau prendra appui sur une tige en quart-de-rond de 27 millimètre fixée. Elle sera collée au niveau de la partie inférieure de l’éclairage.

  • La position du trou de la conduite d’évacuation est en face du départ incrusté dans le mur. Percer à l’intérieur du panneau en aggloméré avec l’aide d’une scie cloche de diamètre 40 millimètre. Les perçages de vis et les bords visibles seront lissés avec un enduit de rebouchage spécial pour ce travail. Le montage sera par la suite fini avec un enduit spécial à laquer et poncé avec du papier émeri très fin au grain de 200 quand la couche est sèche. Enfin, il faudra appliquer 2 couches de peinture brillante. Avec un passage léger d’un papier abrasif fin au grain de 200 entre chaque couche.

Quel plateau pour mettre la vasque ?

En aggloméré CTB-H de 22 millimètre d’épaisseur, le plan de travail de 90 x 45 centimètres est débité aux dimensions des dalles céramiques choisies (de 45 x 45 centimètres) dans le but de l’habiller. Réellement, les carreaux de céramique auront des dimensions moins importantes car la vraie taille est 44,7 centimètres, ce qui permettre de placer un dispositif d’étanchéité central.

  • Le plateau est maintenu par 2 vis TR de diamètre six millimètre sur les consoles du vieil évier qui ont été gardées. Sur le devant, il s’appuie sur 2 pieds en tube métallique de 70 centimètres de hauteur et de diamètre 30 millimètre. Un bandeau de huit centimètres est fixé par vis sur le chant en sous la face. De la même manière que le plan de toilette, cette bande est garnie de carreaux de céramique coupés à dix centimètres en largeur, tirées des chutes des carreaux déjà débités.

Le modèle de pose

  • Le modèle pour percer les trous est livré avec la vasque et doit être centré sur le plan de travail. Le trou pour le passage de la vasque est fait à la scie sauteuse en se référant au tracé. Les 2 perçages nécessaires pour les vis de fixage, seront percés à un diamètre de dix mm avec une foret (ou mèche) à bois. Le dallage est présenté « à blanc » et le dessin du modèle sera tracé avec une grande minutie à cheval sur le système de jointure. Une carrelette électrique équipée d’un disque diamanté (ce matériel peut être loué) sera utilisée dans le but de permettre le passage nécessaire à la pose de la base de la vasque. Les perçages d’accès des vis de fixage de la vasque seront faits avec un foret (mèche) « spécial dallage ». Ne pas utiliser la percussion qui risque de faire exploser le carrelage.

Finition du plan de toilette

  • Les carreaux de céramique étant remis en place sur le plateau… La vasque sera mise en place dans le but de vérifier ses appuis et sa stabilité. Le positionnement du mélangeur peut à ce moment-là être fait à l’endroit prévu. Le contour de la base tracé du mélanger sera tracée sur le dallage. Un bon nombre de perçages très proches qui seront percés avec le foret spécial pour dallage. Ne pas oublier une lubrification constante à l’eau pour éviter la surchauffe du foret. Ceci permettra d’enlever la partie pour l’accès des flexibles du mitigeur. Si vous avez un trépan au carbure de tungstène, ce sera évidemment plus facile et plus précis… Mais il faut qu’il soit au bon diamètre. Le contour des trous du mélangeur est maintenant à tracé sur le plan de travail puis percé avec une scie cloche à bois de diamètre 30 millimètre.

Finir le plan de toilette avec les chants

Quand le plan de travail est totalement dépoussiéré, il faut étaler la colle à dallage en se servant d’une lame (spatule) dentelée (avec des dents de 4 millimètres). Les carreaux de céramique seront posés bien à plat sur cette colle bien régulière. Puis aligner les carreaux par rapport au bord du plateau. Ensuite, il faut taper les carreaux avec une cale en bois ou en plastique et un maillet dans le but d’améliorer l’adhérence et surtout pour que les carreaux soient parfaitement à la même hauteur.

  • Choisir des profilés en aluminium brossé (que l’on trouve sous le nom de bordure d’angle spéciale pour les dallages de 10 millimètre). Ils vont permettre d’habiller les chants des carreaux en céramique. Ces profilés seront coupés avec une scie à métaux à l’intérieur une « boîte à onglets ». Ils se poseront sur le bandeau de façade et seront fixés avec de petites pointes à tête plate ou collés. De ce fait, le dallage ne bougera pas pendant le séchage du mortier-colle des carreaux.
  • Il faut attendre 24 heures, pour que les dispositifs d’étanchéité soient remplis avec une barbotine qui peut être trouvée prête à l’emploi. Ou simplement avec une poudre à gâcher qui sera délayée avec de l’eau. Le cas échéant, on peut la teinter dans le but de l’assortir à la couleur du dallage. Une raclette en produit caoutchouteux permettra de faire entrer la pâte entre est carreaux et de lisser correctement le joint en enlevant ce qui est en trop. Il faut attendre 1 heure, puis enlever l’excédent avec l’éponge humide.

Étanchéité de la vasque et du robinet

Dans le but d’assurer l’herméticité, un cordon appliqué de façon bien continue avec du mastic aux silicones est mis sous la vasque. Les goujons (vis du robinet) seront serrés avec une pince à l’intérieur les trous de fixage en dessous de la porcelaine. Ensuite, passer à travers les perçages du plateau. Tout cet ensemble est fixé par le dessous avec des écrous et des rondelles en inox pour éviter l’oxydation.

  • La bonde qui permet le vidage, et qui est formée de nombreux éléments, se fixe par vissage en ajoutant les dispositifs d’étanchéité d’herméticité. Procéder selon la notice de montage livrée par les industriels. Il faudra simplement faire attention à orienter la petite tringle de manœuvre d’obturation de la vasque en direction du mélangeur. Le mélangeur recevra les 2 flexibles, les vis de fixage et la tirette de fermeture de la bonde. Il sera équipé des rallonges de tuyaux et de la collerette qui se place sous l’embase avec son dispositif d’étanchéité. Il sera orienté en direction du trou de sortie.
  • Le fixage sur le plan de toilette se fait par la suite de manière classique. Positionnement du dispositif d’étanchéité inférieur, mise en place de l’étrier métallique, serrage des écrous et assemblage de la tirette de commande par vissage. Ainsi que le serrage des flexibles sur les sorties des robinets d’arrêt. Il ne vous restera plus qu’à mettre le siphon. Le positionner correctement en hauteur et à couper le tuyau horizontal. Dans cette position pour le mettre à la longueur nécessaire.

Comme on peut le voir, le plombier de Bagnolet sait travailler en préservant la décoration prévue !

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *