Toilette

COVID-19: L’ANC WC appelle à la protection des travailleurs de base après la mort de deux officiers


Les chefs des partis provinciaux ont réagi à la mort de deux policiers à Khayelitshi et Guguleth qui sont morts des effets du coronavirus cette semaine.

DOSSIER: Six des six policiers du pays sont morts du COVID-19, tandis que 611 membres ont été testés positifs pour le virus. Saps

CITY OF CAPE – L’African National Congress (ANC) Western Cape a déclaré que les efforts pour protéger les travailleurs des services primaires du COVID-19 devraient être une priorité absolue.

Les chefs des partis provinciaux ont réagi à la mort de deux policiers à Khayelitshi et Guguleth qui sont morts des effets du coronavirus cette semaine.

Le ministre de la Police, Bheki Cele, a annoncé vendredi que six policiers du pays étaient morts du COVID-19, tandis que 611 membres étaient positifs pour le virus.

Les responsables du poste de police de Khayelitsha se souvenaient du sergent Ludwe Mqal, 47 ans, d’un officier respectable et modeste.

Il a servi les Saps pendant 17 ans et est décédé de COVID-19 cette semaine.

L’officier d’administration du poste de police de Gugulethu, Naledi Sobhoyisi, 37 ans, était membre du corps provincial de Saps – elle est tombée malade après avoir contracté le virus et est décédée à l’hôpital mercredi.

Le membre de l’ANC de la législature provinciale, Mesuli Kama, a déclaré que la priorité devrait être accordée à tous les travailleurs importants.

“Il y a un ennemi invisible qui a ciblé tous les êtres humains – que vous soyez riches ou pauvres, [member of the] la police, une infirmière ou un médecin ou un citoyen ordinaire qui souhaite toujours trouver un emploi demain. “

Au Cap occidental, 411 membres Sapa ont été testés positifs pour le coronavirus.

L’administration de la police a déclaré que des mesures de combat COVID-19 avaient été mises en place pour assurer la sécurité de tous les employés.