Toilette

19 autres décès liés au COVID-19 dans les toilettes


Il y a eu 19 autres décès liés au COVID-19 dans le Cap occidental, portant le nombre total de morts dans la province à 276.

Le Cap occidental compte 12 947 cas confirmés de coronavirus, dont 6 146 sont actifs. 6525 patients se sont rétablis. À ce jour, 114 869 essais ont été menés.

Dans un communiqué, le Premier ministre Alan Winde explique qu’il y a eu une augmentation significative du nombre de patients recevant des soins dans les hôpitaux du Cap occidental alors que la province se rapproche du pic de l’infection. Hier, lors de la fermeture, 557 patients ont été traités à l’hôpital, dont 154 aux urgences ou sous haute surveillance.

“Le système hospitalier du Cap occidental a actuellement la capacité de répondre à la demande de lits d’hôpitaux”, a déclaré Winde. «Dans notre planification de la préparation, la province a tenu compte de tous les lits disponibles dans les secteurs public et privé.»

«Notre capacité actuelle dans le secteur public peut fournir 2 162 lits de soins actifs, ce qui comprend 658 lits supplémentaires créés par l’expansion. Nous apportons également en ligne 1 428 lits supplémentaires pour les soins intermédiaires dans nos hôpitaux temporaires ou «de campagne» du Cap-Occidental. La construction d’un établissement hospitalier au CTICC, qui fournira 850 lits de ce type, est déjà en cours et devrait être achevée au cours de la première semaine de juin. 330 autres lits seront disponibles au Brakengate Temporary Hospital, 150 au Cape Winelands Sonstraal Hospital, 68 au Khayelitsha Takoong Center et 30 lits supplémentaires au Tygerberg Hospital. “

«Dans la zone de soins intensifs (USI et soins intensifs), nous atteindrons un total de 850 lits de soins intensifs dans la province, dont la plupart existent déjà. Nous avons actuellement 150 lits existants dans les établissements de santé publique. 100 lits supplémentaires sont en cours d’ajout. Nous avons également convenu d’acheter 300 ICU lits du secteur privé pour les patients du secteur public. Le secteur privé dispose également de 300 lits de soins intensifs supplémentaires. “

Winde prévient que même si la grande majorité des cas ne nécessitera pas d’hospitalisation, ils prédisent toujours que la province manquera d’un lit de soins intensifs dans les hôpitaux privés et publics.

La répartition des cas dans la province est la suivante:

* Notez que la date sur une carte n’est pas correcte, mais les informations sont correctes.

Unsplash